Bernard Werber : observer sa réalité