On parle de "lune noire" en astronomie et en astrologie, mais ce sont deux choses très différentes.

Juste pour information : En astrologie, la lune noire s'appelle Lilith, la déesse de l'ombre.

En astronomie : la lune est qualifiée de "lune noire" dans trois circonstances.

- absence de Nouvelle Lune dans un même mois,

- 2ème Nouvelle Lune d'un même mois, en juillet 2011, en janvier 2014 et mars 2014,

- ou absence de Pleine Lune durant un mois.

L'année 2014 sera donc une "année noire", à double lune noire.

David Jarry ©2014

C’est la Lune Noire qui guide l’être vers sa réunification

En menant l’individu à l’éveil par la transmutation

et donc la « libération ».

 

La Lune noire en langage astrologique,

Lilith en langage mythologique,

est le moteur Yin interne qui nous pousse en avant,

comme un vide ressenti qui a besoin,

grand besoin, d’être comblé.

 

En astrologie, comme dans l’ancienne kabbale,

l’Esprit vient aux humains par Lilith,

la force archétypale de la Lune noire présente en chacun de nous.

 

Cette force a la particularité de nous pousser vers l’actualisation

de notre propre individualité,

à un niveau d’être et de conscience supérieur.

 

Un premier pas dans la quête de son maître intérieur

consisterait à se fier à son intuition spirituelle,

notre Lilith, notre Lune noire interne,

pour déceler les forces archétypales qui sont déterminantes

dans le processus de devenir ce que l’on est.

 

Lilith nous parle d’une double rébellion, contre l’illusion et contre le confort,

d’une part ; contre les limites bien réelles de l’être aujourd’hui, afin d’ouvrir la porte à l’être-plus de demain,d’autre part.

 

Elle coupe et rejette, parfois violemment,

 tout ce qui est superflu.

Quand l’être ne réussit pas à exprimer sa nature véritable,

 ou du moins son essence,

 elle agit en devenant destructrice.

 Mais si elle est parfois destructrice ou castratrice,

 c’est à la seule fin de faire se correspondre

trait pour trait la vie manifestée,

l’expérience vécue, l’avoir,

et l’être intérieur véritable,

notre vérité d’être. 

 

C’est pourquoi, dans les légendes anciennes,

surtout sémitiques ou grecques,

Lilith est perçue essentiellement comme négative,

 condamnable, orgueilleuse,

égale en tout à Lucifer ou à Satan,

dont on dit d’ailleurs qu’elle fut l’amie, la maîtresse et l’alliée.

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Lune Noire: événement trés rare, la 2éme a lieu ce 30 mars 2014

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/