comment-jai-vaincu-la-douleur

 

comment j'ai vaincu la douleurL’alimentation hypotoxique, ancestrale ou originelle

Connaissez vous l’alimentation hypotoxique ? On l’appelle aussi alimentation ancestrale ou originelle. Elle a pour la première fois été évoquée par le Dr Seignalet il y a plus de 30 ans. Grâce à ce régime alimentaire particulier, le Dr Seignalet a pu aider des milliers de patients souffrant de pathologies chroniques douloureuses à obtenir une rémission totale (ou partielle selon les cas) de leurs symptômes. Aujourd’hui, l’alimentation hypotoxique demeure encore la seule réponse sans danger aux pathologies inflammatoires chroniques, comme l’arthrose, la fibromyalgie, la colite, la maladie de Crohn, etc.

Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique de Jacqueline Lagacé

Jacqueline Lagacé est une scientifique québécoise qui vient de consacrer un livre au régime hypotonique du Dr Seignalet. Elle a elle même pu l’expérimenter pour résoudre des problèmes d’arthrose sévère. Après des années de douleurs intenses, elle ne pouvait plus plier les doigts et considérant qu’elle n’avait plus rien à perdre, elle décide de suivre le régime hypotonique du Dr Seignalet. Et les résultats sont spectaculaires, la douleur disparait en moins de 2 semaines et elle retrouve la mobilité de ses doigts en une année.

Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation retrace son histoire. Jacqueline Lagacé analyse l’ensemble du travail de recherche fait le Dr Seignalet il y a 30 ans, avec l’appui d’études scientifiques, et explique comment certains aliments peuvent en venir à déclencher des maladies inflammatoires sur un terrain propice. Aujourd’hui, les recherches scientifiques confirment et attestent de l’exactitude des conclusions du Dr Seignalet, un régime sans lait et sans gluten, oui, ça peut guérir des maladies inflammatoires chroniques. En plus, vous ne perdez rien à essayer, ça ne coûte rien et c’est sans danger !

Les grands principes de l’alimentation hypotonique

suppression des produits laitiers animaux
suppression des céréales comme le blé, le froment, le kamut, le seigle, l’avoine et le maïs. On conserve le quinoa, le riz et le sarrasin qui n’ont pas subi les transformations des autres céréales.
consommation d’aliments crus et abaissement de la température de cuisson des autres aliments : pas plus de 110° C à cause des glycotoxines que dégagent les cuissons à haute température.
réduction de la consommation de viande, en particulier de la viande rouge.
Ou comment de simples changements alimentaires peuvent éliminer la douleur et redonner une belle qualité de vie!

http://mon-naturopathe.com/