par Jacques Collin 


Tous les problèmes du vieillissement ont-ils la même cause ? 

Est-il possible que presque toutes les maladies aient la même origine ? Est-il possible que l’arthrite, les calculs rénaux, les calculs biliaires, l’artériosclérose, (durcissement des artères), l’hypertrophie du cœur, l’emphysème, l’obésité, la constipation, la cataracte, le glaucome et le diabète aient une seule et même origine ? Cela est incroyable mais peut-être vrai !

Jacques Collin
Est-ce possible ? 

Nous l’utilisons chaque jour, de nos premiers vagissements à notre dernier soupir. L’eau ! L’élément le plus essentiel et le moins soupçonné. Si cela vous choque, n’en soyez pas surpris car des millions d’américains n’ont pas encore pris conscience de ce que sont les maladies du vieillissement et les considèrent comme inéluctables. Nombreux sont ceux qui souffrent des maladies que nous avons mentionnées plus  tôt et qui contribuent sans le savoir à augmenter chaque jour les causes de leurs maux. Les piqûres, les pilules, les vitamines et les régimes équilibrés n’apportent que de courts moments de bien-être.

         Les petits maux prennent de l’importance, l’arthrite s’aggrave, les artères deviennent un peu plus dures, les calculs biliaires et rénaux grossissent, les yeux s’affaiblissent, l’ouïe devient moins sensible, le sucre commence à apparaître dans les urines, la digestion devient plus difficile, la constipation exige l’usage de laxatifs plus puissants et l’embonpoint commence à  apparaître. On est pris dans un engrenage inexorable et chaque jour, on se sent un peu moins en forme que le jour précédent.

Lueurs d’espoir

         Cependant ne vous découragez pas, d’autre jours heureux vous attendent et vous pouvez espérer vivre jusqu'à quatre-vingt-dix ans et plus. Vos articulations pourront devenir plus souples, vos artères plus élastiques, votre pression sanguine plus normale, votre rythme cardiaque plus régulier et plus puissant. Vos poumons pourront se gonfler d’air frais, vos calculs rénaux et biliaires se dissoudront petit à  petit à tout jamais. Vous retrouverez votre appétit et vous éliminerez peut-être ces maux d’estomac qui ne cessent de s’empirer.



Le Dr. Brown Landonne et le Capitaine Diamond l’ont prouvé 

         Laissez-moi vous parler de certains phénomènes attestés pour vous montrer leur incidence sur la vie de deux personnes célèbre : le Dr. Brown Landone qui a vécu jusqu’à l’âge respectable de 98 ans, et le Capitaine Diamond qui a atteint l’âge extraordinaire de 120 ans.

A 17 ans, le Dr. Landone avait des ennuis cardiaques. A l’heure actuelle, son cas aurait entraîné une transplantation cardiaque ou un autre intervention dangereuse. Son médecin lui donnait au maximum trois mois à vivre. Les cavités et les valvules de son cœur étaient tapissées de dépôts minéraux semblables à ceux qui recouvraient l’intérieur de la bouilloire de sa mère. Pourtant, le Dr. Landone était décidé à vivre. Après avoir mis au point un traitement spécial dont je parlerai plus loin, il est retourné deux ans plus tard chez son médecin. De l’avis de ce dernier, son cœur était en parfait état. Se sentant revivre, le jeune Landone s’inscrivit à une école de médecine et reçut le diplôme de docteur en neurologie. Il pratiqua cette profession pendant cinquante ans avant de se consacrer à l’écriture. Il pouvait travailler en moyenne de dix-huit à vingt heure par jour. A l’âge de 98 ans, on lui en donnait à peu près cinquante !

L’âge extraordinaire du Capitaine Diamond

Pendant qu’il exerçait la médecine, le Dr. Landone rencontra un certaine Capitaine Diamond qui était, à l’âge de soixante-dix ans, cloué au lit par l’arthrite et l’artériosclérose. Le Dr. Landone lui prescrivit son traitement. Cinq ans plus tard, le Capitaine Diamond était professeur de culture physique. A 103 ans, il se rendit à pied de Sacramento à New York. A 110 ans, il dansa toute une nuit avec une jeune fille de seize ans. Il mourut à l’âge extraordinaire de 120 ans !

Le secret de la longévité

De la première à la dernière page, il ne sera question que de l’eau. Je vais vous dire à ce sujet des choses qui vont vous étonner. Vous vous souviendrez toute votre vie de ce que vous aller lire dans les pages qui suivent.

L’eau n’est pas toujours la même

Il existe au moins neuf types différents d’eau. Certaines eaux peuvent entraîner le durcissement des artères, la formation de calculs rénaux et biliaires, le vieillissement prématuré, ainsi que toutes les maladies que j’ai déjà mentionnées. D’autres types d’eau ont des effets opposés. Un certain type d’eau peu ôter à l’organisme ce qui a été apporté par un autre type. Les neuf catégories différentes d’eau sont les suivantes : l’eau dure, l’eau brute, l’eau bouillie, l’eau douce, l’eau de pluie, l’eau nivale, l’eau filtrée, l’eau déionisée et l’eau distillée(ou par osmose inverse). Chacune mérite le nom de l’eau cependant, souvenez-vous qu’un seule de ces eaux est bonne pour vous. Nous allons les étudier brièvement. L’eau dure est une eau saturée de sels calcaires, de calcium, de magnésium, de sodium, de fer, de cuivre, de silicone, de nitrates, de chlorure, de virus, de bactéries, de produits chimiques et d’un grand nombre d’autre substance chimiques et minéraux inorganiques dangereux. La plus grande partie de l’eau que nous consommons provient des réseaux publics de distribution ou de puits. Ce sont des eaux dures. Toute eau de ruissellement ou d’infiltration devient obligatoirement dans une certaine mesure une eau dure. Plus la période d’infiltration est longue, plus l’eau devient dure et plus elle est dangereuse pour vous. Certaines villes s’approvisionnent en eau dans les rivières et les lacs ou les réservoirs de montagnes. On dit que cette eau est douce. Pourtant, cela n’est vrai que par rapport à une eau plus dure. Selon Jacques Cousteau, «les rivières de la terre déversent chaque année dans la mer cinq milliard de tonnes de minéraux dissous et une quantité incalculable de dérivés du carbone et de matières polluantes de l’ordre de plusieurs millions de tonnes. Au cours des vingt dernières années, la vie océanique a diminué de 40 pour cent »

Un faux type d’eau

Il y a aussi les eaux dures que l’on appelle «eaux minérales » c’est-à-dire les eaux provenant de certaines sources minérales connues pour leurs propriétés médicinales. Pratiquement tous les types d’eau en bouteille sont des eaux dures.

On croit que les eaux minérales ont des propriétés curative parce que le corps essaie d’éliminer l’excès de minéraux dont il est envahi. Il s’agit en fait d’une forme de dysenterie, puisque l’organisme essaie d’éliminer et de rejeter cette condition anormale. La consommation régulière de ce type d’eau pourrait être néfaste. L’eau brute est une eau qui n’a pas été bouillie. Elle peut être dure comme l’eau calcaire, ou douce comme l’eau de pluie. Chaque goutte d’eau brute contient des millions de virus et de bactéries. Selon l’Agence américaine de protection de l’environnement, les substances chimiques déversées dans nos rivières peuvent causer le cancer.

Si le chlore tue les microbes et les virus, il peut aussi être fatal aux cellules de notre corps. La seule règle de sécurité que chaque individu peut appliquer consiste à distiller l’eau de manière à éliminer à la fois le chlore et les organismes pathogènes.

L’eau bouillie n’est pas la solution

Certains responsables de la santé publique recommandent de bouillir l’eau. Cette opération permet d’exterminer un certain nombre de bactéries contenues dans la plupart des eaux brutes mais n’élimine pas cependant les minéraux inorganiques.

En consommant de l’eau bouillie, l’organisme absorbe les microbes exterminés qui s’y trouvent. Ces matières mortes constituent un terrain fertile pour la propagation rapide et abondante des microbes qui se trouvent déjà dans l’organisme. En consommant de l’eau bouillie, on évite d’absorber des microbes vivants, mais on prépare malgré tout un terrain fertile pour les autres bactéries.

Si l’eau brute est un bouillon de culture de micro-organisme dangereux, l’eau bouillie est une concentration de microbes morts.

L’eau de pluie n’est pas pure

L’eau de pluie ne devrait pas contenir de minéraux ni de microbes, puisqu’elle a été distillé sous l’influence de la chaleur du soleil. Cependant, la pluie qui tombe des nuages traverse une atmosphère envahie par les bactéries, la poussière, la fumée, les produits chimiques, la saleté et les minéraux. Lorsqu’elle atteint la terre, la pluie est si saturée de matière en décomposition, de saleté et de produits chimiques qu’elle prend une couleur jaunâtre.

Si on laisse reposer l’eau de pluie, les matières animales en décomposition qu’elle contient la contaminent rapidement. J’aborde ce sujet uniquement pour dissiper le préjugé de certains fanatiques de la nature qui conseillent d’utiliser l’eau de pluie, partant du principe qu’elle est «un produit naturel »

 La neige n’est pas propre

La neige en fondant produit de l’eau. Elle contient elle aussi des minéraux, des substances chimiques et des produits dispersés dans l’atmosphère comme le Strontium 90. La neige, c’est de la pluie gelée. Mais le gel ne détruit pas les bactéries. Si elle paraît blanche et propre, la neige contient malgré tout autant de microbes, de minéraux et de produits polluants que la pluie. Vous avez certainement déjà remarqué la saleté que laisse la neige en fondant au printemps. Les déchets des couches fondues se rassemblent sur la surface du banc de neige, Si vous tentez de faire fondre la neige la plus propre que vous pouvez trouvez, vous serrez étonné  par la quantité de particules qui se trouvent dans l’eau ainsi obtenue. Chaque flocon de neige absorbe une certaine quantité d’air pollué.

L’eau filtrée peut être dangereuse

L’eau filtrée est une eau qui est passée au travers d’un tamis très fin appelé «filtre ». L’eau filtrée était autrefois utilisée de manière courante. On pensait que l’eau filtrée était pure et que le filtre recueillait les déchets et les microbes contenues dans l’eau. Or, s’il est vrai que le calcium et certaines autres substances solides peuvent être éliminés par filtrage, il n’existe aucun filtre dont les mailles sont suffisamment serrées pour arrêter les bactéries ou les virus. Plusieurs millions de microbes peuvent s’infiltrer par un seul trou du filtre le plus fin.

De plus, les matières en décomposition s’entassent dans le filtre et constituent un terrain propice aux bactéries. Après quelques jours d’utilisation du filtre, l’eau filtrée contient parfois plus de microbes qu’elle n’en contenait avant de passer dans le filtre. Selon le Dr. Brown Landone, les bactéries se multiplient en quantité infiniment grande dans les déchets accumulés par le filtre et se propagent dans l’eau.

L’eau déionisée peut causer des infections virales

         L’eau traitée par un processus de déionisation est débarrassée des minéraux et comparable à l’eau bouillie. Cependant, elle devient un terrain propice à la reproduction des bactéries, des matières pyrogènes et des virus. Le défaut du système, c’est la résine qui peut devenir un terrain favorable aux microbes. Il n’est donc pas prudent de consommer de l’eau déionisée.

         Emmet Culligan le «spécialiste de l’eau », a fait progresser de manière extraordinaire les méthodes de purification de l’eau. Son livre dont l’édition est malheureusement épuisée devrait être étudié par toute personne s’intéressant sérieusement au problème de l’eau.

L’eau distillée*, une eau miraculeuse !

         L’eau distillé est une eau qui a été évaporée, c’est-à-dire séparée de toutes ses impuretés. L’évaporation en a fait une eau pure. C’est la seule eau qui soit vraiment pure et débarrassée de toute impureté. C’est l’eau que Dieu a donnée aux hommes.

         En quelque sorte, la distillation est un processus naturel. Les variations des conditions météorologiques prennent naissance dans les tropiques où la moitié de la chaleur qui descend sur le monde atteint les masses terrestre et aquatiques. Dans cette région qui est une sorte de distillerie de l’univers, la chaleur produit de la vapeur d’eau par condensation. Puis, les courants de la troposphère ramènent vers l’intérieur des terres l’eau de l’océan débarrassée des minéraux et des sels marins.

         Quand on distille l’eau saturée d’impuretés, l’eau qui provient de la cornue est pure et cristalline et débarrassée de toute impureté comme l’eau distillée naturellement des tropiques.
* une eau traitée par osmose inverse a les mêmes propriétés qu'une eau distillée

La distillerie de la nature

Par distillation, on obtient de la vapeur d’eau qui, en se condensant, forme de l’eau pure. La vapeur qui s’élève ne transporte aucune particule minérale, aucun microbe mort ou vivant, aucun déchet. La vapeur en effet se faufile entre les particules et substances chimiques en suspension dans l’air. Malheureusement, après condensation, les gouttes de pluie se souillent en traversant l’atmosphère, au contact des agents polluants !

         Si l’on porte à ébullition l’eau distillée dans une bouilloire, aucun dépôt de calcium ou de minéraux ne s’amassera dans l’ustensile, même si on l’utilise sans discontinuer pendant dix ans.

Le plus grand secret du monde

         L’eau distillée (ou par osmose inverse) est par conséquent la seule eau pure que nous possédons sur notre planète polluée. C ‘est la seule eau qui soit sans odeur, incolore et sans saveur.

         Dieu a voulu que l’eau serve de régulateur de la température et de solvant. L’eau qui s’évapore dans la nature et qui va rejoindre les nuages est à peine perceptible à l’œil nu. Elle retombe ensuite sous forme de pluie pour éviter que la terre se dessèche et brûle.

         L’eau permet aussi de dissoudre la pierre et la terre. Elle autorise le transport des éléments nutritifs dans les végétaux.

         Dans le corps humain, l’eau accomplit des fonctions semblables. Elle régularise la température du corps en favorisant l’élimination de l’excédent de chaleur résultant de l’apport quotidien de 3,000 calories d’origine alimentaire. L’eau empêche le corps de se dessécher et lui permet d’éliminer les déchets.

La grande fonction de l’eau distillée

         L’eau distillé (ou par osmose inverse) agit dans l’organisme comme un solvant. Elle dissout les substances alimentaires qui peuvent ainsi être assimilées par les cellules. Elle dissout les déchets cellulaires et permet l’élimination des toxines. Elle dissout les substances minérales inorganiques déposées dans les tissus du corps, permettant l’élimination de ces substances au cours d’un processus de purification.

         L’eau distillée est le plus grand solvant que l’on trouve sur cette terre, le seul qui puisse être absorbé par l’organisme sans danger pour les tissus.

L’usage continu d’eau distillée permet de dissoudre, sans endommager les tissus, les minéraux inorganiques, les cristaux acides et tous les autres déchets de l’organisme.

 Il est possible d’éliminer les dépôts de minéraux d’origine inorganique

         L’eau distillée (ou par osmose inverse) constitue un solvant de choix pour la purification de l’organisme. Après dissolution des déchets minéraux, un léger exercice musculaire permet de déverser la solution contenant les poisons et les déchets en provenance des tissus dans le sang qui à son tour les conduit vers les émonctoires. Selon le Dr. Landone, ces organes peuvent ensuite repousser les déchets à l’extérieur de l’organisme.

         Les plus grands savants de notre temps sont convaincus que le vieillissement et la mort, à l’exception de la mort accidentelle, sont dus à l’accumulation de déchets dans l’organisme. Le Dr. Alexis Carrel a montré que les tissus cardiaques seraient pratiquement immortels s’ils étaient régulièrement débarrassés des déchets cellulaires. L’eau distillée est le meilleur des solvants et rien ne peut la remplacer pour éliminer les poisons de notre organisme.

         Le Dr. Landone nous a appris qu’il y avait neuf types d’eau différents. Citons les encore une fois pour ne pas les oublier :  l’eau dure, l’eau douce, l’eau brute, l’eau bouillie, l’eau de  pluie, l’eau nivale, l’eau filtrée, l’eau déionisée et l’eau distillée. Il est intéressant de se rappeler ces neuf catégories différentes d’eau, mais la seule qui ne doive jamais disparaître de notre esprit est l’eau distillée ! Le Dr. Paul Bragg, qui a maintenant plus de 90 ans a vécu jusqu’à un âge dont les autres se contentent de parler. En d’autre termes, il sait de quoi il parle. Il nous dit, comme les autres personnes qui elles aussi parlent en connaissance de cause, que l’eau distillée est le secret d’un vie longue, heureuse et sans souci.

Votre ennemi secret est à l’œuvre

         L’eau dure est par conséquent l’ennemi numéro un. Elle détruit tous nos espoirs en nous frappant impitoyablement quand l’heure est venu de goûter enfin le fruit de notre travail. Nos articulations ankylosées, les interventions chirurgicales répétées, l’hypertrophie du cœur, l’artériosclérose, les calculs biliaires, les calculs rénaux, les problèmes auditifs, les pertes de mémoire nous interdisent les activités de plein air et nous cantonnent dans un fauteuil au craquement sinistre, avant de nous clouer au lit dans un asile de vieillards. Pourquoi ce triste sort quand le corps et l’esprit ont été conçus par une main divine éternellement ? Le Dr. Alexis Carrel l’a prouvé et le Capitaine Diamond en a donné l’exemple par sa longue et joyeuse vie.

         Essayons de retracer le processus de formation de l’eau dure, cause de tous nos maux. L’eau se forme dans les nuages. En tombant elle

Recueille des minéraux et des substances chimiques dangereuses. Cette eau est bonne, mais elle se charge en traversant l’atmosphère de matières indésirables. Une fois en contact avec le sol, elle attire les minéraux comme par enchantement. Ces minéraux inorganiques sont des substances extraordinaires, mais pour les plantes seulement. L’eau recueille les minéraux et les distribue de manière régulière dans les végétaux. La croissance des plantes n’aurait pas lieu si l’eau n’approvisionnait pas les racines en minéraux. L’eau sert donc de véhicule à certains minéraux, principalement aux anions minéraux qui jouent un rôle nutritif. Malheureusement, l’atmosphère est de nos jours pollué par des substances chimiques. La nature a confié à l’eau la tâche de nettoyer l’air et de le débarrasser des poissons qu’il contient, afin de le rendre respirable.

Le coupables sont les minéraux inorganiques

         Nous n’avons jamais réalisé que ces minéraux absorbés par l’eau au contact de l’air et du sol étaient des minéraux inorganiques qui ne peuvent être assimilés par le corps à moins d’être fixés dans des molécules organiques. Les sels minéraux que le corps peut utiliser sont les minéraux organiques. Tous les autres sont des minéraux étrangers qui doivent être rejetés ou éliminés. Voilà le processus que nous n’avons jamais soupçonné d’être la cause possible de presque toutes les maladies liées au vieillissement.

Les minéraux inorganiques sont bons pour les plantes

         L’eau qui contient des minéraux est bonne pour les plantes. Celle-ci transforme les minéraux inorganiques en minéraux organiques et c’est à ce moment là que notre organisme est en mesure de les assimiler. Nous faisons l’inverse en buvant de l’eau dure saturée de calcium, de magnésium, de fer, de cuivre et de silicone, inconscient du fait que l’organisme n’est pas capable d’assimiler ces éléments se logent dans les articulations, et donnent naissance à l’arthrite ; dans les parois intestinales, et causent la constipation, ou le long des artères, encourageant ainsi leur durcissement. Les dépôts de minéraux s’agglomèrent dans les reins et dans le foie, jusqu’à former de petites boules, puis des calculs trop gros pour les canaux. Parfois, les membranes filtrantes des reins ont amassé tant de minéraux qu’il devient nécessaire d’effectuer une transplantation.

Les problèmes cardiaques peuvent être causés par des dépôts de minéraux

         Les dépôts de calcium sur les valvules et cavités cardiaques forment avec les dépôts de minéraux une couche si dure qu’un intervention chirurgicale devient indispensable. Les dépôts de calcium dans l’oreille interne peuvent entraîner la surdité. Par une opération délicate on peut désormais ôter ces dépôts et, dans de nombreux cas, permettre au patients d’entendre à nouveau. Pourtant, si ces dépôts se formaient sur le nerf auditif, la surdité serait irréversible.

         Puisque l’eau contient des minéraux inorganiques dangereux pour l’organisme, il convient d’éliminer tous les oligo-éléments, minéraux, substances chimiques et autres particules, par la distillation. C’est la seule manière d’obtenir une eau inodore, incolore, sans saveur et propre à la consommation.

Je sais que certaines études faites dans les universités ont tenté de réfuter ces observations. Il est possible en effet que l’eau contienne des minéraux organiques complexes qui soient assimilables. Cependant, ces cas sont rares, surtout sur notre planète polluée. Par ailleurs, une étude a tenté de démontrer les relations existant entre les maladies cardiaques et les régions où l’on boit de l’eau dure. Cependant, l’examen complet des données pose plus de questions qu’elle ne fournit de réponses. La première question est avant tout de savoir comment nous pouvons obtenir de l’eau non polluée.

L’eau pure est notre planche de salut

         Nous avons vu que l’eau transporte des minéraux inorganiques et des substance chimiques toxicogènes. Nous savons aussi que par distillation, on peut séparer l’eau des éléments qu’elle contient et obtenir de l’eau pure. En circulant dans l’organisme, l’eau pure recueille les minéraux déposés aux articulations, aux parois artérielles ou ailleurs, et les entraîne à l’extérieur. Les calculs rénaux et biliaires deviennent de plus en plus petits jusqu’à ce qu’ils puissent être évacués sans danger par les canaux. Peu à peu, les douleurs arthritiques s’évanouissent, tandis que les articulations deviennent plus souples et plus mobiles. Les artères deviennent petit à petit plus élastiques et la pression sanguine redevient normale. On se sent renaître à la vie, on a envie de faire des prouesses et d’abandonner son fauteuil grinçant et d’aller chercher ses bâtons de golf oubliées depuis des années.

         Il faut surtout garder à l’esprit un fait extraordinaire où l’on reconnaît l’intervention divine : l’eau attire principalement les matériaux inorganiques, tandis qu’elle laisse les minéraux organiques dans les tissus qui en ont besoin. Nous sommes nés pour vivre ; pas pour mourir ! Pour en avoir la preuve, il suffit d’examiner une radiographie des artères. Ces dernières seraient invisibles sans les dépôts de calcium qui se forment sur les parois artérielles. Voilà la preuve que les minéraux se déposent même le long des vaisseaux où le sang circule à grande vitesse.

         En bref, l’eau dure dépose des minéraux inertes dans l’organisme, tandis que l’eau distillée les entraîne à l’extérieur. C’est aussi simple que ca.

         Le miracle de l’eau distillée (ou par osmose inverse) est donc le seul moyen de purifier notre corps et d’éliminer tous les maux chroniques dus au vieillissement. Un moteur encrassé ne peut fonctionner sans-à-coup, tant qu’il n’a pas été débarrassé de sa calamine. De la même manière, un organisme ne peut conserver sa souplesse et sa jeunesse si les articulations, ses artères, ses cellules et ses nerfs sont encombrés de dépôts de minéraux.

Extrait du livre l'eau le miracle oublié disponible ici...


Livraison gratuite dans toute la France
Note: une eau bio-compatible de type distillée ou osmosée n'est pas nécessairement une eau vivante. Informez-vous sur cette question en CLIQUANT ICI !