nouvelle venue, grâce à notre amie Anne Dusquenne..      30 SEPTEMBRE 2012 - Pleine Lune en Bélier    

 vous allez adorer également cette belle personne..J'en suis certaine . .Michka :-) 

Pleine Lune en bélier – 30 septembre 2012

Pleine Lune en bélier - 30 septembre 2012 dans Astrologie changement2-195x300Bonjour à tous mes amis que je suis heureuse de retrouver dans ces magnifiques énergies de transformation !

 

Avant de commencer je voudrais partager une réponse à une question posée par Aurore ( merci à elle  de l’avoir posée !), concernant le fait que je dessine la carte du ciel pour Paris et donc, que les maisons astrologiques de macarte ne sont ni celles de ma propre région ni valables pour les autres fuseaux horaires. Ce choix est volontaire et j’occulte toute interprétation des maisons dans les cycles lunaires car ceux-ci se superposent à vos propres thèmes, c’est dans vos propres maisons astrologiques que vous devrez caler les énergies évoquées ici, ce qui demande une prise en charge personnelle et une responsabilisation de la part de chacun s’il veut approfondir la compréhension de ce que la lune permet de ressentir chaque mois.

D’autre part je choisis Paris par commodité car c’est la capitale du pays où je vis et que les positions des planètes ne sont pas affectées que l’on dessine la carte pour Mulhouse ou Limoges puisqu’il s’agit des phases lunaires, donc du rapport Soleil Lune lequel est répertorié à partir de l’heure UTC.

Ainsi point de déterminisme événementiel global, pas non plus de prédictions restrictive que je laisse aux rédacteurs d’horoscopes qui croient en leurs pseudo pouvoirs d’anticipation (je note que peu de gens « y croient » vraiment mais que, par contre, les techniques  mises ainsi  en mode prévisionnel ne donnent pas à l’astrologie toute sa dimension ni au libre arbitre sa réalité,  alors que nous avons toujours des choix.)

 

Maintenant, mes chers amis, la pleine lune de ce 30 septembre 2012…

 

pl-du-30-091 dans Astrologie

La pleine lune est toujours un moment de luminosité nocturne dans le ciel terrestre et symboliquement, dans l’influence du cycle lunaire, elle permet la prise de conscience de choses qui subitement peuvent nous apparaître comme éminemment claires. Quelles opportunités d’éclairage nous donne la pleine lune de ce 30 septembre ? Une réponse me vient : du changement concret, immédiatement !

Lune en Bélier :

Le Bélier est toujours une incitation à poser un pas en avant, à se mettre en route vers un nouveau départ, chacun saura d’après ce qu’il a en Bélier dans son thème natal, le domaine que cela va concerner et pourra se demander : Quelle prise de conscience puis-je avoir de ce que j’ai à entreprendre de neuf ? Si vous connaissez votre thème référez vous à mon petit article surles maisons astrologiques et vous saurez quel champ d’expérience est ainsi valorisé. Sinon vous pouvez le dessiner facilement sur Internet (par exemple,  le site « astrotheme » le permet facilement). Ainsi vous risquez de trouver et de constater que, dans ce domaine précis, vous avez déjà décidé quelque chose par pure inspiration. Alors sachez que c’est juste et parfait, c’est la voie du moment, n’y résistez pas !

 

Ce qui me saute aux yeux, c’est  la position de la lune elle même, astre de nos ressentis, de nos inspirations et intuitions, en conjonction à Uranus en Bélier, elle s’est alignée sur lui il y a quelques heures, s’en éloigne déjà mais reste totalement imprégnée de son énergie visionnaire.   Ce que je ressens avec une joie profonde, au risque de vous sembler fantaisiste (et çà aussi, j’adore !) c’est une possibilité d’illumination intuitive et rapide, comme un flash, de ce que peut devenir le monde nouveau, ce monde que beaucoup commencent à créer et auquel nous œuvrons  tous si nous le choisissons (la Balance où est le Soleil permet ce choix permanent d’harmonie).  C’est un monde fait de nouveaux paradigmes, à partir de croyances et d’idées encore totalement inconcevables pour l’esprit de beaucoup d’entre mais qui permet la transgression du mental (lune noire en sextile à Nouvelle Lune et Uranus).

Lune Noire en Gémeaux en sextile à l’axe de la Pleine lune permet de réaliser des choses de façon concrète et donc de mettre sur le plan pratique une communication meilleure. Celle-ci peut ou va, selon les cas, commencer par notre communication intérieure entre notre Lune (ce que je ressens) et notre Soleil (ce que je suis), ce qui veut dire plus simplement que nos intuitions pourront pendant les jours à venir, trouver des débouchés matériels, physiques et bien réels, en termes d’énergie vitale, comme écrire un texte inspiré, être animé d’une énergie plus calme qui permet de faire des choix appropriés dans notre quotidien, sous l’effet de nos inspirations intimes, etc.  C’est l’alliance Bélier Balance par l’intermédiaire de la lune noire.

Il se peut que « lune noire en Gémeaux »,  cela passe d’abord par des peurs et des idées très négatives (entendez par là, non pas qu’elles doivent être bannies mais qu’on les ressente comme désagréables en soi, ce qui est très différent). C’est la base même du processus qui vise à établir une nouvelle manière de penser pour « sortir » des angoisses. Ainsi plutôt que de tenter d’atténuer nos peurs par des moyens médicamenteux (calmants) ou de fuir notre stress dans une hyperactivité cérébrale ou physique, une analyse et une introspection sans fin et sans débouché concret,  il serait sans doute préférable de faire un bond quantique jusqu’aux nouvelles valeurs d’Uranus : faire d’une manière jusque là inconnue de nous, instaurer de nouvelles manières de faire, explorer de nouvelles méthodes de réflexion, élargir sa pensée, et pour cela observer de façon différente votre environnement proche, tentez de voir ce que vous n’aviez jamais remarqué avant,  bref ouvrez vous à autre chose !

Que changer par rapport à nos anciens fonctionnements mentaux et comment ? L’acceptation totale de ce qui vient en nous et de ce qui se passe dans notre vie serait un nouveau pas très porteur de réjouissance et de libération, ensuite une discipline persévérante (car l’ego est futé !) dans une vigilance douce par rapport à nos pensées,  vérifier le choix de nos mots (style remarquez vos « ce que je suis bête ! »), le choix de vos pensées (passez plus de temps à les écouter). Je me souviens du côté édifiant d’un des premiers exercices proposés par la Master Key (Méthode mise à notre portée par mon amie Anne Duquesne)  qui est de s’asseoir plusieurs minutes sans bouger le corps et d’observer le flux des pensées, waouh ! les voir défiler sans tenter de les  retenir, c’était déjà une gageure pour moi !

L’acceptation, active et consciente, peut porter aussi sur la polarité (ou dualité) en nous : En cessant de chercher à tout prix à redevenir « optimiste », ou de cultiver la pensée « positive », pour échapper à nos ressentis dits « négatifs ». La lune noire en Gémeaux nous « coupe » un temps du potentiel des Gémeaux  peut-être pour nous inviter à vivre différemment les énergies de ce signe où siège aussi en ce moment Jupiter, le grand amplificateur !

On nous a enseigné, de façon confuse souvent,   que la loi connue sous le nom de loi d’attraction avait des pouvoirs à la fois magiques et terrifiants : Si nous pensions de façon positive nous attirions le bonheur mais a contrario toute idée pessimisme maintenue plus de 17 secondes (oui, moi j’ai reçu ce genre d’informations au début !) nous vaudrait en retour les foudres de l’univers. Eh bien,  mes chers amis, cette mauvaise vulgarisation doit prendre fin. Seul l’amour de ce qui se passe en nous, sous forme d’une totale adhésion à nos émotions, nos ressentis, est la voie de notre salut, l’optimisme revient dès que nous pensons « OK, c’est bon pour moi que je ressente ça ! » au sujet de n’importe quelle émotion qu’elle soit de colère, ou d’exaltation ; à condition que cette acceptation soit loyale, simple et vienne du cœur.

À titre d’exemple, si je suis très fatiguée ou en état de stress, mieux vaut ne pas tenter à tout prix de prendre des jours de congés et de me « soustraire » à ce stress, ou de foncer chez mon psy pour qu’il me prescrive des antidépresseurs car que ferais je ainsi ? Je masquerais ce qui a besoin d’être regardé, considéré avec soin et accepté dans toute son ampleur : ma peur et mes émotions les plus profondes ! Peur de ne pas être à la hauteur, sentiment de devoir faire mieux que ce que je fais, refus de m’abandonner par peur du changement ou de l’inconnu, etc. Les mots sont inutiles, voilà aussi le message de lune noire en Gémeaux, sauf s’ils s‘emploient à amener à la surface les douleurs profondes, pas les symptômes et les conséquences, mais les CAUSES de notre mal être afin de guérir ces causes. Si je sais que tout cela vient des injonctions dont j’ai fait l’objet dans mon éducation et que je comprends à quel point je suis devenue dure envers moi, par simple « reproduction » alors même que personne n’exige rien de tel de moi, sauf moi, je peux concrètement organiser ma vie différemment de façon douce mais définitive sans chercher à fuir l’état de stress ou de fatigue qui m’a alarmée : par exemple, prendre des nouvelles habitudes de méditation, d’alimentation plus saine, afin de cesser d’avaler mes repas en dix minutes, cesser la suractivité sportive, les journées de congés bondées de rendez vous personnels, les sorties le soir qui dérèglent mon sommeil, les heures de TV, ordinateur, qui fatiguent mes yeux et mes neurones, etc. Amener la paix dans ma vie (Soleil en Balance) et cultiver le calme intérieur. Sans lui aucune possibilité de guérison durable. Que se passera-t-il lorsque je serai sous antidépresseur et en arrêt de travail si je n’ai pas pris ce temps pour changer réellement la vision que j’ai de ma vie ? Eh bien une fois éloignée des prétendues raisons de mon mal-être  (celles que j’attribuais à l’extérieur, aux autres,, à mon patron, mes collègues, mes clients, etc. ou le fisc, ma compagnie d’assurance…) , je créerais désormais rapidement des situations similaires  dans mon environnement proche, auprès de ma famille, de mes voisins, de mes amis, et je reproduirais le même signal d’alarme de stress. La solution est INTÉRIEURE et ma dépression  ou mon malaise de vivre résultent de mon refus de m’aimer, de ma résistance à essayer de m’élever pour m’aligner sur la haute fréquence de l’Amour. C’est ce que j’ai la possibilité de comprendre et de changer en cette période éclairée par la nouvelle lune.

Sur le plan pratique, une autre façon de dépasser notre peur cela peut être d’utiliser les Gémeaux dans leur capacité à penser, écrire, transmettre des messages et faire des liens, nous ne sommes pas notre esprit ni notre pensée, nous sommes un tout relié au tout. Donc peut-être de nous poser les bonnes questions par écrit  afin de mettre en évidence que c’est notremental qui raisonne en termes de bon ou mauvais, d’expériences agréables ou devant être changées,  de ce que nous avons aimé ou de ce que nous ne voulons plus jamais vivre, de nos relations avec ce que nous trouvons à dire sur l’autre. etc. Ce qui est à l’œuvre dans cette mise à plat (et cela correspond à l’énergie des Gémeaux) c’est notre cerveau logique. L’amour de soi n’est pas la logique et le nouveau monde ne sera pas né de cette seule  pensée ordinaire et égotique, il a aussi besoin de la compréhension supérieure des lois de  l’Amour. Aimer notre mental pour son sens de l’organisation, sa mémoire, ses capacités de lien mais monter aussi d’un palier vers plus d’amour…Orienter nos pensées vers celui-ci de manière récurrente : « Est-ce que je suis dans l’amour de moi quand je fais ça, est-ce que j’accepte vraiment qui je suis et ce que je vis ? Comment l’utiliser au mieux pour mon plus grand bien ? » au lieu de « Qu’est-ce que je peux faire pour lutter contre ces soucis ou leur échapper ou encore soigner ça ? » car il n’y a rien à résoudre ni améliorer, juste à accepter que tout cela est bien fondé et qu’il faut l’utiliser au lieu de vouloir l’enlever ou la changer.

Parfois nous ne comprenons pas ce que notre âme veut nous dire et pourquoi elle nous met devant de telles épreuves, alors lâchons tout simplement et remettons-nous en à elle avec confiance, nous comprendrons peut être plus tard… ou pas. Parfois le sens des choses nous échappe et « mentaliser » à outrance pour le saisir n’est guère mieux, je me souviens d’une phrase qu’on me répétait quand j’étais enfant car je cherchais toujours à comprendre « pourquoi » et on me disait : « les voies du Seigneur sont impénétrables ». Ce qui, dans mon idée d’enfant me semblait une échappatoire d’adulte, me paraît maintenant d’une grande sagesse et permettre un repos bienvenu dans les mains de la vie, hors de toute cérébralisation et quête de sens.

Plus que jamais la réalité va nous apparaître différente selon notre façon de la considérer mentalement et, dans cette phase de pleine lune, il me semble possible de pressentir de façon totalement singulière et inconnue jusqu’alors pour certains, à quel point nous avons de la puissance par nos choix de pensées. Nous désengager par rapports à notre façon de nous sentir victimes de tout et de tous, repérer à quel point notre mental se concentre sur ce qui est sujet à nous enfermer dans le souci et la peur, nous concentre sur les situations que nous estimons dépourvues d’harmonie et de paix.

Le changement qui est demandé et proposé est de nous focaliser sur ce qui est « réellement » déjà là et que nous pouvons apprécier avec de la gratitude : présupposer que quelque chose doive être modifié dans nos vies, et que cela dépende de nous, c’est le mode ancien de pensée, basé sur la volonté et l’effort ou le mérite mais surtout sur le concept de la souffrance, où la vie serait dure, les gens possiblement nocifs, le travail fatigant, etc. C’est faire  le rejet de ce que la vie nous offre en abondance et nous focaliser encore uniquement sur ce qui nous semble nous manquer.
Si la lune noire dans chaque signe est génératrice d’une quête pour dépasser les frustrations, alors en Gémeaux qu’elle soit initiatrice de moins de bavardages intérieurs et extérieurs et de moins de formes pensées  négatives, pour dépasser le stress, les soucis illusoires créés par l’ego mentaliste.  Le quinconce à Pluton Capricorne augmente l’activation de la nécessaire honnêteté par rapport à nos vieux schémas et nos ancrages dans un passé obsolète : soyons vrais, cessons de nous comporter comme nous le faisions avant, changeons maintenant. Si ce discours vous semble familier c’est parce qu’il est remis en exergue par les influences du ciel actuel. Mais à un octave plus haut, la lune en Bélier est rapide et demande de décider quelque chose, elle n’a pas le temps de prendre le temps, elle nous propose une énergie jeune et jaillissante, comme un train qui passe et dans lequel il faut sauter en marche. MAINTENANT. C’est comme un rayon laser qui illumine le chemin de façon présente, le voyez vous ? Votre conscience s’y ouvre-t-elle ?

Le ciel nous propose de nous décider à faire ce pas en avant vers la nouvelle réalité (Lune conjointe à Uranus en Bélier), il y est question d’autonomie, de libération, pas seulement pour l’individu mais pour l‘Humain et l’Humanité.

En tous cas il sera très important de voir notre existence de manière nouvelle pendant ce cycle de pleine lune.

Choisissez !

Nouvelle-Lune-du-30-septembre-20121

Jupiter en Gémeaux

Jupiter agit toujours comme un amplificateur et donc, en Gémeaux, il augmente l’importance de cette énergie et  peut notamment majorer l’instabilité mentale tout autant qu’à un éparpillement permanent chez ceux d’entre nous qui en ont déjà  beaucoup dans leur thème natal. Le message que les Gémeaux viennent donner sur Terre est la transmission d’une énergie papillonnante et enjouée mais ils doivent aussi apprendre la patience, la persévérance, la discipline et maîtriser leurs sautes d’humeurs par le centrage intérieur  et la concentration sur des objectifs précis.

Jupiter est toujours notre guide et notre bonne étoile, notre foi, le juge en nous, le guide et le soignant, il nous donne en Gémeaux une faculté plus grande à communiquer, il privilégie l’intellect ce qui permet aussi l’ensemencement. Je dis cela de manière neutre, mais s’il est utilisé de manière consciente pour partager nos pensées les plus nobles pour nous faire poser les bonnes questions, pour nous permettre de communiquer notre optimisme et notre enthousiasme, , ainsi que notre joie légère et notre aptitude à rebondir rapidement,  alors il nous sera une aide. Dans le cas contraire le besoin de parler et le bavardage peuvent devenir pure mégalomanie, l’inquiétude et l’éparpillement vite conduire au court-circuit mental  (ce qu’on nome péter les plombs en langage familier) et l’ampleur Jupitérienne des dégâts causés par la parole ou la pensée non conscientes non  maîtrisées  peut se faire de manière exponentielle.

Jupiter en Gémeaux majore aussi l’humour et la légèreté, le côté instable et Arlequin qui est en nous. Aussi à quoi bon tenter de trop penser, ou de tout contrôler, comprendre, décortiquer, alors qu’on peut se laisser aller au rire, notre guide intérieur (Jupiter) est optimiste par nature et encore plus en Gémeaux. Il nous conforte aussi dans le côté curieux et émerveillé de l’adolescent qui découvre la vie, contentons nous donc de découvrir ce que notre vie nous prépare au jour le jour, dans la spontanéité et loin de la morgue des idées préconçues et des plans tous faits d’avance.

Choisissez ce que vous voulez créer dans le monde avec votre pensée !

Vénus en Lion teinte d’amour et de chaleur nos valeurs, sauf si nous n’avons pas encore résolu nos blessures égotiques et nos besoins de reconnaissance et d’être encouragés, d’avoir l’assentiment des autres. Dans ce cas, elle nous mettra dans la tension et la confusion et nous interdira la facilité d’accéder à la vibration de l’Amour Inconditionnel du divin (Vénus opposée à Neptune). Il s’agit de choisir si c’est notre nombril que nous voulons continuer à contempler ou si l’aspiration de notre être va vers la compassion et la bienveillance neptuniennes. S’accrocher aux valeurs de l’amour humain, avec demandes de preuves à l’appui,  ou s’élever au rang du divin avec ouverture de tout notre cœur à Ce Qui Est ?

Choisissez comment vous voulez vivre l’amour !

Mars en Scorpion propose sa  force et sa détermination. Au service de quelle cause ? Le carré qu’il fait à Vénus renvoie à une certaine tension et demande une attention particulière dans la façon de manifester notre créativité et la façon dont nous aimons,  il met l’accent sur une transformation qui peut s‘imposer de façon radicale (Scorpion) ou des choix à faire de manière tranchée. En lien dynamique avec Vénus en Lion il peut être question de voir comment lorsque nous posons des actes énergiques, lucides et parfois un peu brusques, nous nous mettons en porte à faux avec notre cœur. Il y a une nette  tension entre le Mars Scorpion qui manque de sentimentalité et tente de dominer par des rapports de force et prendre le pouvoir par l’agressivité…et Vénus en Lion, loyale, chaleureuse et idéaliste en amour. Naturellement, là encore un positionnement est requis, serait-il possible de faire enfin le deuil de nos prises de pouvoir sur les autres, de désirer nous imposer pour laisser libre cours à un amour plus généreux,  dans le don du cœur et sans attente de retour ?

Mers est conjoint au nœud nord en Scorpion, il nous permet donc de décider de suivre la voie proposée par l’évolution collective, cette voie de transformation dont je vous ai parlé dans le billet L’axe karmique Taureau Scorpion : dépouillement, évacuation du caduque, régénération et renaissance, tourner la page…

Choisissez comment vous voulez devenir capable de persévérance et de détermination pour suivre votre voie !

Le soleil en balance nous aide à rechercher l’équilibre, la paix et à choisir la voie du compromis en vue de satisfaire notre idéal relationnel. Il peut nous pousser à des comportements trop diplomatiques où nous désirons plaire à l’autre pour nous faire apprécier de lui au lieu de nous occuper d’abord de nous remplir d’amour. C’est une période aussi où l’indécision est très présente dans nos vies et peut freiner nos élans, la meilleure solution reste de nous autonomiser et d’oser aller de l’avant, souvent en solitaire dans un premier temps afin de pouvoir ensuite donner à l’autre un véritable amour et non une adhésion systématique de pure forme à tout ce qu’il demande. Il n’est pas nécessaire de créer des conflits pour devenir soi même et oser s’affirmer. Choisissez si vous voulez créer le calme à l’intérieur de vous et décidez comment vous allez vous y prendre !
Saturne en Balance  termine sa course dans ce signe et nous laisse son message de responsabilisation par rapport à la paix et à l’équilibre, autant intérieurs qu’extérieurs dans nos vies et nos relations. À la fin de ce cycle nous devrions être passés des doutes et hésitations  (Balance) aux intimes convictions et aux certitudes intérieures après un long travail de redéfinition de ce que nous désirions vivre comme partenariats et comme relations de couple, c’était un cycle destiné à nous mettre en contact avec nos âmes sœurs et mettre en valeur nos rencontres karmiques. Nous voici maintenant au terme de ce passage où Saturne était en exaltation (c’est-à-dire soutenu par l’énergie de la Balance), dominant le Capricorne où séjourne Pluton, il a pu nous aider grâce  à nos prises de consciences relationnelles, à tourner le dos à nos anciens comportements du passé. Il a mis l’accent sur nos dépendances affectives et sur toutes nos illusions sur l’amour, pour ma part j’envoie une pensée douce et pleine de gratitude pour les âmes qui m’ont aidée à voir toutes ces choses en moi, même si dans ces périodes d’expériences là j’ai pu ressentir des grands chagrins et des moments de peurs viscérales de l’abandon. Maintenant j’envoie à ces anges de passage qui m’ont aidée avec patience, tempérance et gentillesse ou parfois simplement en restant dans la non décision (tous les qualificatifs de la Balance)…Mais que d’amour me remplit le cœur désormais pour ces êtres qui ont croisé ma route et m’ont offert le miroir de mes propres blessures !

Choisissez vous aussi si vous voulez être dans cette gratitude et cette reconnaissance, envoyer du respect et de l’admiration à vos propres expériences et à tous ceux qui vous ont permis de les faire.

Saturne en Scorpion :   Ce que nous n’avons pas encore tout à fait compris en suivant notre idéal et notre quête de paix, ou en rencontrant ces êtres qui nous ont accompagnés pendant le cycle en Balance, Saturne va désormais nous le révéler dans l’énergie du Scorpion, à  partir de son entrée dans ce signe dans cinq jours (vendredi 5 octobre 2012)  et ce jusqu’en 2015 avec quelques incursions en Sagittaire entre temps.  Lire la suite….

 

Pour l’heure, profitons encore de cette douce énergie vénusienne de la Balance, justice et équilibre restent dans l’air du temps grâce au Soleil  de ce  début d’automne.

mon-quartier-en-automne

 Avec mes pensées joyeuses et légères qui s’en vont vers vous tous, mes amis,

      Michka